http://bodybuildingconfidentiel.blogspot.com/

 

Dianabol

 

NAPOSIM, Terapia, Romania

 

Dianabol est composé de methandienone, qui est un stéroïde alpha-alkylé 17. Excepté l'oxymetholone, Dianabol est considéré comme le plus puissant stéroïde anabolisant par voie orale.

 

Dianabol était un stéroïde très utilisé dans les années 70 du fait de ses effets anabolisants très forts et immédiats : prise de force et de masse spectaculaire. La plupart des culturistes qui l’on utilisé témoignent d’un gain de 6 à 8 kg en un mois. Dianabol est sans doute à l’origine de la musculature de ce bon vieux Arnold qui aimait le combiner avec Primobolan Dépôt. Dianabol est un anabolisant comparable à oxymetholone, en toutefois moins dur, c’est à dire avec des effets recherchés et secondaires moins prononcés. Cependant ceci n’a pas grande signification dans la mesure où les effets d’un stéroïde dépendent en très grande partie de la dose utilisée. Ainsi un cycle de Dianabol pris à fortes doses aura autant, si ce n’est plus d’effets recherchés et secondaires, qu’un cycle d’Oxymetholone. Dianabol produit une prise de masse et de force très importante par grossissement des cellules musculaires mais aussi avec une grande partie due à la rétention hydrosodée. Comme avec Oxymetholone, l’aspect de la musculature acquise est donc un peu lisse et flasque. Il restera après la perte de l’excédent d’eau environ 50% de masse musculaire de bonne qualité, dense et définitivement acquise. En ce qui concerne le mode d’action du Dianabol, il est identique à ceux d’Oxymetholone et du Déca : Dianabol crée une augmentation du taux d’azote corporel. L’azote étant un constituant essentiel de la protéine, la synthèse de celle-ci s’accroît de même, provoquant un gain musculaire. On dit qu’il positive la balance azotée.

 

Comme tous les stéroïdes alpha-alkylés 17, Dianabol est très toxique et a d’importants effets secondaires androgènes comme la gynécomastie et une rétention d’eau excessive. En effet la méthandrosténolone s’aromatise facilement en oestrogène et l’utilisation d’un anti-oestrogène s’avère souvant nécessaire.

 

En ce qui concerne la toxicité des alpha-alkylés 17, elle agit sur tous les organes mais essentiellement sur le foie. A des doses élevées ou en cas d’utilisation prolongée, cette forme de comprimés a la triste réputation de provoquer des lésions hépatiques pouvant aller jusqu'à un cancer. C’est ce qui est arrivé à Arnold, qui a utilisé sans doute plus de Dianabol que bon nombre de culturistes pour arriver au niveau que l’on sait. Comme beaucoup le savent, Arnold est aujourd’hui doté d’un foie greffé. Une telle expérience montre bien les résultats, mais aussi les dégâts que peuvent provoquer les comprimés de Dianabol et d’une manière générale tous les alpha-alkylés 17. Dianabol étant fort androgène, les effets secondaires virilisants habituels surviennent fréquemment dès que l’on dépasse les 20 mg par jour. Il faut s’attendre alors à de l’hypertension et/ou à des troubles du rythme cardiaque. D’autres effets androgènes classiques peuvent survenir selon la sensibilité et les prédispositions de l’utilisateur. Etant donné la force de ses effets virilisants, Dianabol est sérieusement déconseillé aux femmes. Enfin il faut rappeler que, comme avec tous les androgènes puissants, il se produit une mise en repos des testicules qui peut causer certains accidents après l’arrêt du cycle.

 

Dianabol est fabriqué en comprimés de 5 ou 10 mg dans différents pays au monde. Dianabol a tellement été imité qu’il est aujourd’hui impossible de certifier l’authenticité d’un produit acheté au marché noir. 4 à 5 comprimés de Dianabol par jour suffisent pour obtenir des résultats spectaculaires chez n’importe quel individu. Les doses varient en fait entre 15 et 35 mg par jour, soit 3 à 7 comprimés. Dianabol est fréquemment utilisé en stack avec du Déca ou du Primobolan. Ces stacks permettent d’améliorer la prise de force et de masse musculaire en quantité mais aussi en qualité, pour une masse acquise plus dense. Afin de lutter contre gynécomastie et la rétention d’eau, l’utilisation du Nolvadex ou du Proviron avec Dianabol est habituellement très efficace.